Reboisement et restaurations des écosystèmes de mangroves dans l’AP de Loky Manambato

Les mangroves procurent des ressources forestières et halieutiques  importantes pour les populations vivant sur les côtes. Madagascar possède des mangroves répartis sur environ 325 560Ha. 20Ha de  ces zones de mangrove sont restaurées et reboisées chaque année.

foret-de-mangrove-madagascar.jpg
Photo : Garth Cripps

Seuls 10% des mangroves existantes à Madagascar se trouvent dans la partie Nord Est de l’Ile. Les forêts de Mangroves de l’AP de Loky Manambato représentent une petite partie. Quatre espèces se répartissant dans deux familles ont été relevées dans la zone. Tous les échantillons non identifiés ont été considérés comme de nouvelles espèces. La famille des Acanthaceae est l’espèce la plus dominante. Les mangroves d’Antafiamivony contiennent plus d’espèces tandis que celles de la Loky et Ampasimbaria contiennent chacun deux espèces.

Le changement climatique global est une des problématiques environnementales que subit l’AP de Loky-Manambato actuellement. Ce problème majeure accentue la sécheresse sévissant déjà la zone. Les mangroves ont une implication remarquable dans l’atténuation de ce fléau car ils jouent un rôle important dans la gestion des gaz à effet de serre. Ces mangroves préservent les écosystèmes adjacents comme les herbiers, les lagunes et les récifs coralliens.  Il faut dire que les mangroves de la Baie de Lokia, des petites îles de Nosy Ankao et du Lac Sahaka constituent des zones d’importance mondiale pour les oiseaux aquatiques. La protection de cet écosystème de l’AP de Loky-Manambato est cruciale pour l’ONG Fanamby qui gère le site. C’est pourquoi, des reboisements et des restaurations de mangroves sont prévus dans les activités de conservation.

Objectif accentué sur la protection des mangroves

L’un des objectifs de conservation de l’ONG Fanamby est de mener des actions de conservation de la biodiversité cohérente au Plan d’Aménagement et de Gestion de l’Aire Protégée de Loky Manambato pour l’amélioration de l’intégrité des écosystèmes naturels autour des zones de production.

Les atteintes de l’objectif sont de réaliser des patrouilles et des suivis au niveau des blocs forestiers de chacune des zones de production ; de mettre en place une pépinière villageoise de mangrove au niveau de cinq villages de la zone marine de l’Aire Protégée (Andavakalovo, Soafaneva, Mahafafy, Antafiamivony et Maharaty) ; et de mener avec les communautés du littoral de l’Aire Protégée, des activités de restauration et de reboisement de mangrove.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s