Visite Helmsley juillet 2016

Association vanille Daraina Vohémar

Il existe 3 associations au sein de l’AP Loky Manambato dont COBIOVAP Mahasoa, FBVM Ampondra et COBIOVA Tsy Mirafy Androfiamena. En dehors de l’AP, nous pouvons distinguer 7 associations telles que SOAMANDROSO Antanamandriry, VANILLE Taratra Ambodihasina, VANILLE Tambatra Doanihely, Volamena Maitso Belambo, Antsaha Vanille Ambinanin’andravory, Vanille Manitra Ambatojoby, ZOTO Farahalana.

IMGP8052.JPG
Triage de la vanille

Construction de puits à Morondava

Une des actions de developpement de la communauté locale étant la construction de puit pour l’accès des habitants à l’eau potable. Les communautés locales des quatre hameaux de Bekonazy Centre, Ankilimahasoa, Ankilimanintsy et de Tsaramandroso sont des partenaires stratégiques de l’AP « Allée des Baobabs ».

SAM_7782.JPG
Allée des Baobabs 

Suivi de la qualité de l’eau à le long terme

Le suivi de la qualité de l’eau est assuré par le Service technique de la direction régionale de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (DREAH) de Morondava. Chaque année, en début et à la fin de la saison des pluies, on procède à l’analyse et au traitement de l’eau. L’opération consiste à vider l’au du puits par motopompe (vidanges successifs alternés de renflouages naturels), puis à désinfecter le puits. C’est le test de potabilité. Un échantillon est envoyé à la JIRAMA d’Antananarivo pour contre analyse. La DREAH est équipée d’un kit de laboratoire ambulant pat l’UNICEF. Par ailleurs la DREAH fournit des recommandations afin de limiter les risques de pollution du point d’eau.

Supervision et gestion des puits

L’association des Usagers est en charge de la gestion du puit.  La pose des clôtures est  jugée primordiale en prévision des passagers nocturnes (dont les dahalo) ou de l’usage abusif du point d’eau durant la nuit (exemple douche ou autre à proximité du point d’eau). La DREAH, en partenariat avec le comité régional Diorano Wash,  assure le suivi et le renforcement de compétence et de capacité des associations des usagers.

Amélioration de la santé de la population depuis le début du projet

Sans puits, la population utilise indistinctement soit les eaux usées déversées par sucrière de la Siranala, soit, durant la saison pluvieuse, l’eau des mares temporaires qui parsèment le terroir villageois. On note cependant une amélioration de l’hygiène corporelle à travers la fréquence des lessives, des prises de douches, ou du lavage des vaisselles et ustensile de cuisine.

Evolution du niveau de vie depuis l’achèvement des puits

  • Assurance d’un point d’eau permanent et de bonne qualité contrairement aux mares temporaires de mauvaise qualité, utilisées aussi bien par les hommes que par les animaux.
  • Gain de temps pour la recherche d’eau domestique
  • Emancipation féminine, par la prise de parole en public concernant la préservation du puits,
  • Développement du petit commerce autour du site
  • Temps libéré pour les jeunes garçons et jeunes femmes consacré à la sculpture d’art
  • Travaux de recherche d’eau moins pénibles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s