Anjozorobe: Un projet exemplaire en matière de tourisme durable ?

Saha Forest Camp

Ce cadre grandiose dominé par la forêt primaire dans la vallée tapissée de rizières, est celui d’un gîte rural dans la région d’Anjozorobe. Un projet exemplaire piloté par une ONG (FANAMBY) en parfaite symbiose avec les villageois, formés et salariés par une entreprise privée

[photo Courtesy et commentaires: www.TourMag.com]

L’association Française « Challenge Tourisme » a planché sur le Tourisme Durable à Madagascar. Agents de voyages, experts, assureurs, GDS, réceptifs, formateurs, journalistes étaient du voyage et sont venu nous rendre visite pour une journée au « Saha Forest Camp » Anjozorobe.

Challenges Tourisme visite Anjozorobe
(de gauche à droite): Gisela Rambelomanana Responsable à l’agence Océane Aventure , Vonjisoa Rasoloarison Directeur Régional Anjozorobe- Angavo, Lucien SALEMI Président de Challenges Tourisme.

« Les Membres de Challenge tourisme travaillent régulièrement sur des sujets d’actualité où de grandes tendances qui influent sur notre avenir. L’an dernier, ils ont beaucoup travaillé sur l’impact du Net sur nos métiers, cette année sera celle du tourisme responsable. » nous disait Monsieur Lucien SALEMI lors de son discours.

Le Projet « Saha Forest Camp » a été choisi comme un exemple concret en matière d’éco-tourisme à Madagascar car il présente un modèle de partage autour de certains principes:

  • Une prestation touristique qui associe les communautés à sa gestion et à son développement,
  • Un voyage dont l’accueil des hôtes et les bénéfices profitent aux communautés (projet d’interet commun) et la conservation du site ( fond de garantie)
  • Une triple action: la découverte touristique, la lutte contre la pauvreté et la protection de la nature,
  • Une complice étroite entre le visiteur et le visité: le pouvoir de partager et de partager les choses

Les produits touristiques proposés contribuent à:

  • La création d’emplois (guides, agents d’accueil, personnels d’hébergement & de restauration, entretien, maintenance)
  • L’acquisition de compétences aux métiers de l’hôtellerie par une formation continue des femmes et des hommes.
  • L’utilisation de savoir faire locaux et produit ruraux ( construction, matériaux, denrées alimentaires agricole et d’élevage)
  • L’achat de bien et de services ( riz bio artisanat, gestion de l’eau)
  • Des systèmes para-fiscaux et droits (vignettes touristiques, péage pistes, taxe communale)
  • Le soutien aux producteurs locaux et la création des filière agricoles (micro-projets, formation, assistance technique, exploitation durable)

Un Groupe très motivé par la problématique tourisme durable et responsable

et manifestement conquis par la destination.

[photo Courtesy et commentaires www.TourMag.com]

à Lire:

Durable, équitable, responsable… un  »Challenge Tourisme » pour Madagascar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s