Célébration du lancement officiel de la Radio Feon’Akomba – Daraina

57882237_2160255267420921_4677680106485841920_n

L’accès à l’information est souvent limité dans certaines zones de Madagascar. 2 familles sur 5 en moyenne possèdent des postes de Radio et peuvent prétendre être informé sur ce qui se passe au niveau national. L’absence de source d’électricité est une des barrières qui empêchent la communauté d’être à jour.

58378809_2160264200753361_6871835819766710272_n

Selon l’UNESCO, la liberté de l’information, favorise la transparence, et a des répercussions directes sur la lutte contre la corruption, qui à son tour a un impact tangible en matière de développement. C’est pourquoi Fanamby a décidé de mettre en place la Radio Feon’Ankomba (RFA) qui émet depuis novembre 2003 dans la commune de Daraina. Une commune dans l’Aire Protégée de Loky Manambato, zone agricole et forestière située au Nord de la région SAVA. La Radio diffuse ses propres programmes, principalement en malagasy sur la FM 100.0 en plus de la musique locale. La station relaie les journaux parlés, et présente aussi des informations de proximité et des émissions de sensibilisation sur la santé, l’environnement, l’agriculture ou la culture. Daraina est jusqu’à ce jour quasiment enclavé en raison de la dégradation des routes. Le territoire est pourtant habité par une communauté en pleine croissance économique notamment grâce à la présence de la vanille. La présence de la Radio permet alors à la communauté d’être informé en temps réels sur les actualités nationales et internationales.

58445101_2160270007419447_4776238984474918912_n.jpg

Le bâtiment qui héberge la station a été récemment restauré. L’infrastructure est plus moderne et est plus adapté aux nouveaux matériels utilisés. Les journalistes locaux qui travaillent sur place ont bénéficié d’un poste de travail plus adéquat et plus professionnel. Ce qui leur permettra de travailler dans de meilleures conditions dans la réalisation de leurs activités. La journée du 15 avril 2019 dernier a vu la célébration du lancement officiel de la Radio après la fin des travaux. Le Directeur, le Président du Conseil d’Administration de Fanamby, les autorités locales et régionales, ainsi que toute la communauté ont rehaussé de leur présence la cérémonie qui a également vu l’inauguration du bureau complémentaire de la Mairie de Daraina ainsi que de la Coopérative qui fait office de salle de fête pour la population. Ces infrastructures ont été construites par Fanamby et ses partenaires pour soutenir la communauté locale dans leur quête de développement personnel et d’épanouissement professionnel. Fanamby est persuadé que la communauté est la première partie prenante à soutenir. Participer à leur développement est une étape importante dans l’accomplissement des objectifs de conservations de la biodiversité.

57821731_2160269107419537_3423017853203251200_n

La communauté euphorique a montré sa reconnaissance par une marche de sensibilisation sur l’importance de la conservation pour la pérennité des ressources. Ils ont entre autre mis l’emphase sur l’importance du Propithèque de Tattersal, l’espèce phare de la zone. Une grande fête a eu lieu dans la commune où enfants et grands ont célébrés dans la joie accompagnée d’une musique entrainante.

57602860_2160271100752671_2534807659928879104_n

 

Commune Daraina : Les enfants s’imprègnent de la conservation

La conservation de la biodiversité  est définie comme ‘’un ensemble des mesures de gestion permettant une utilisation durable des ressources naturelles et des écosystèmes forestiers. Ces mesures comprennent entre autres, la protection de ces ressources, leur entretien, leur restauration et leur amélioration. Tout cela de manière à ce que les générations actuelles tirent avantages des ressources vivantes tout en assurant leur pérennité pour pouvoir satisfaire aux besoins et aux aspirations des générations futures’’. (1)

IMG_1021

Fanamby, dans l’accomplissement de ses objectifs en termes de conservation, mise sur l’Education, l’Information et la Sensibilisation. Il est essentiel de  faire comprendre à toutes les parties prenantes le besoin de conserver la biodiversité et d’utiliser les ressources de façon durable. L’éducation est donc l’un des  moyens les plus rentables pour produire un changement à long terme. Assurer la pérennité des ressources pour la génération future est un des objectifs principaux de la conservation. Les enfants, premières parties prenantes concernées ne sont pas forcément sensible aux problématiques environnementales. C’est dans cet optique que Fanamby mène depuis des années des campagnes de sensibilisation pour les informer, dès leur plus jeunes âges à adopter les bon gestes et à agir pour leur bien et pour le bien de la biodiversité. Ce Lundi 15  avril dernier, dans le cadre de la célébration de l’ouverture officielle de la Radio Feon’Akomba par Fanamby, les enfants ont eu l’occasion de faire part de leur vision de la conservation. Leur créativité a été mise à l’épreuve. Une centaine d’enfant de la Commune de Daraina et ceux venant des autres communes de la Nouvelle Aire Protégée de Loky Manambato se sont mobilisés pour dessiner et faire passer des messages de sensibilisation. Une séance de question réponse a également surpris les parties prenantes présentes sur l’érudition et l’enthousiasme de certains enfants. Ils sont plus que conscient des dangers qui pèsent sur leur écosystème, que ce soit marin ou terrestre. Ils savent que couper du bois illicitement entraine des conséquences néfastes pour la pérennité des ressources, conserver l’écosystème marin assure la continuité de la vie aquatique, et que la présence des Lémuriens et des autres espèces de faunes et flore endémiques permettent non seulement d’attirer les touristes, mais permet également de limiter les impacts négatives des activités humaines sur la biodiversité.

IMG_1088

L’information et l’éducation sont des bases fondamentales de la sensibilisation. Il s’agit  surtout d’encourager les actions individuelles ou collectives en faveur de la conservation de la biodiversité et de la gestion durable des ressources. Il est important de savoir que les espèces cibles de conservation à Madagascar sont uniques au monde. Comme le Propithecus tattersalli, ou Lémurien à couronne dorée, dans l’Aire Protégée de Loky Manambato, il existe aussi 2 autres espèces de Lémuriens endémiques, à savoir le Lepilemur milanoi et le Phaner electromontis. Soit 3 sur les 10 espèces présentes dans l’AP. 127 espèces d’oiseaux sur les 292 recensés à Madagascar sont également présentes sur le site. Sans oublier la présence de 75 espèces de reptiles, 36 espèces d’amphibiens, dont 2 espèces de tortues marines ; et les 1.773 espèces de plantes réparties dans 849 genres appartenant à 184 familles dont 4 nouveaux genres et 50 nouvelles espèces, y compris le baobab de Perrier ou Adansonia perrieri qui est aussi une espèce endémique. Cette biodiversité mérite d’être conservée. La génération future mérite d’avoir la chance de vivre en harmonie avec toutes ces merveilles.

IMG_1274

  • IUCN Stratégie Nationale de la Biodiversité au RDC.

Lancement officiel de la campagne de reboisement dans la région SAVA

52633943_2072947166151732_8830643779246489600_n

Le lancement officiel de la campagne de reboisement 2018-2019 dans la région SAVA  s’est déroulé le 20 février dernier à Andapikely, à Loky Manambato! Plusieurs parties prenantes ont été présents tel que Madagascar National Parcs, Floribis, WWF, Madagasikara Voakajy…  Tous les participants au reboisement se sont entraidés ce jour-là pour la plantation de plusieurs espèces d’arbres à savoir l’ Acacia, l’Eucalyptus, hintsina, Bonara…

52956976_2072947282818387_4069628774503677952_n

L’équipe de Fanamby s’est jointe à plusieurs parties prenantes pour le lancement officiel de la campagne de reboisement dans la région SAVA. Ils ont participé au reboisement de Baobabs Perrieri à Antsahampano et Ankijabe, couvrant une superficie de 4 Ha et aussi au reboisement de 600 pieds d’ Anacarde à Amparihirano le 21 Février dernier dans la zone Loky Manambato. Le reboisement est une étape fondamentale pour lutter contre le changement climatique. Ensemble, sauvons la nature par le reboisement!

52552014_2072969946149454_2037560870661259264_n

 

 

 

 

Aire Protégée de Menabe Antimena: Arrestation des auteurs des actes de défrichements

Suite aux actes de défrichements constatés dans l’Aire protégée de Menabe Antimena, cinq personnes dont trois hommes et deux femmes ont été arrêtés sur décision du Tribunal de Morondava. Les auteurs du défrichements ont été mis en prison ferme pour une durée de 1 à 2 ans. Pour rappel, huit personnes ont déjà été arrêtés pour défrichements sauvage en décembre 2018. Ces arrestations ont été réalisées grâce aux ratissages effectués par l’équipe de la direction régionale de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts, les forces de l’ordre (la gendarmerie et les militaires) et les gestionnaires de l’aire protégée pendant plusieurs semaines. Notons qu’une coalition au niveau régional composée d’acteurs environnementaux dont Fanamby, Durrell, CNFEREF, MNP, USAID Mikajy, KEW – KMCC et WWF, avec les autorités locales ainsi que la plateforme régionale des organisations des sociétés civiles – FIVE Menabe, travaillent depuis trois ans pour sauver la forêt sèche de Menabe Antimena .Selon les constats, près de 800 hectares de terrains ont été déchifrés au coeur de l’Aire Protégée en question en seulement huit jours. « L’engagement des communautés locales a également permis de renforcer les contrôles, les patrouilles et les sensibilisations prévues en 2019.De nouveaux recrus rejoindront les rangs des équipes d’intervention cette année pour poursuivre les opérations de ratissage. » (source: midimadagasikara)

20181213_110908.jpg

Reboisement à l’EPP Antsahabe Est

Dans le cadre du projet intitulé « Trees Project », l’équipe de Fanamby et de Malagasy Youth Biodiversity Network ont menés des activités de reboisement en partenariat avec les élèves de l’EPP d’Antsahabe Est et leurs enseignants, le vendredi 25 janvier dernier à Anjozorobe. Et oui, cette journée a été dédiée à la culture environnementale. Quelques séances de sensibilisations et d’ éducation écologique ont eu lieu.

51313255_2013385565441343_8167915228663644160_n
Les élèves de l’ EPP Antsahabe Est

Ces élèves ont découvert les différentes types d’arbres et les étapes de la plantation! Ils ont plantés des arbres fruitiers (pommier, avocatier… ) et aussi des arbres endémiques de la Grande île. Les enfants ont donc participé de façon active aux opérations de reboisement, puis à l’entretien des arbres. L’objectif principal est de sensibiliser les enfants dans le cadre de la protection, la conservation de l’environnement!

50949578_337664470422657_3333081985349320704_n

Un grand merci aux enfants, à toute l’équipe de Fanamby et  l’EPP Antsahabe Est, SOS Lemurs, Malagasy Youth Biodiversity Network pour  cette belle journée!

A la rencontre de la communauté locale d’Anjozorobe Angavo

Nous sommes descendus à Anjozorobe pour partir à la rencontre de la communauté locale (quelques guides locaux et personnels de Saha Forest Camp). Découvrez les grâce à ces  portraits!  Rakoto, Zaka et Toussaint (sur la photo de gauche à droite) travaillent en tant que guide local de Saha Forest Camp depuis sa création il y a de cela 10 ans. Ils sont membres du comité local de conservation ou KASTI d’Antsahabe depuis 2001. Ils sont les plus âgés parmi les guides. Ils se sont engagés dans la protection de l’environnement depuis leur enfance ; pour eux, la nature c’est plus qu’une passion, c’est toute une vie. Selon eux, la protection de l’environnement devrait être une priorité mondiale car cela nous concerne tous. La forêt est un cadeau de la nature, un héritage pour nos futures générations. « Si la forêt est détruite, on n’aura plus de rizières, ni d’eau, ni de plantes médicinales » avoua l’un d’eux… « c’est pourquoi, il est important de la sauvegarder ». Ils demandent à ce qu’on les aide à protéger l’Aire protégée d’Anjozorobe Angavo. Tout est basé sur l’entraide d’où le dicton Malgache : « tolon’omby ny ravonandrina, tsy vita raha tsy hifanampiana ».
Fanamby soutient l’initiative des guides locaux. Un grand merci et respect aux guides locaux de Saha Forest Camp dans l’Aire protégée d’Anjozorobe Angavo!

img_1847

Nanouh, vient du village d’Antsahabe et travaille à Saha Forest Camp depuis 2009. Etant la mère d’un enfant de trois ans, elle travaille aussi dans le domaine de l’agriculture (culture de riz, manioc, légumes) et de l’élevage (aviculture). Comme tous les personnels du camp, elle a reçu plusieurs formations pour renforcer ses capacités en rapport au métier qu’elle fait au sein de Saha Forest Camp. Elle s’occupe de l’accueil des touristes, de l’aménagement, du nettoyage du restaurant et des chambres. Elle a remarqué que la vie de la communauté locale s’est améliorée depuis la mise en place de cette structure touristique en 2009 ; plusieurs ménages ruraux ont obtenu un travail et un revenu stable depuis. Elle espère la continuité de la collaboration entre Fanamby et la communauté locale et que l’Aire protégée d’Anjozorobe soit sauvegardée pour les générations futures.

nanouh(1)

Madame Lalao travaille en tant que cuisinière au Saha Forest Camp depuis 2009. Et oui, c’est elle qui prépare tous les bons plats traditionnels au camp ! Elle a reçu plusieurs formations pour renforcer ses compétences (cuisine, accueil des touristes, langues) et aspire à devenir plus professionnelle dans le domaine de l’art culinaire. Elle a aussi constaté l’amélioration du niveau de vie de la communauté locale en général, la sienne y comprise. Son enfant a même déjà obtenu son bacc grâce à son emploi. Elle est reconnaissante envers Fanamby et s’engage aussi dans la protection de l’environnement. Selon elle « on devrait tous se mobiliser pour sauvegarder notre environnement, on n’a qu’une seule planète après tout ». Elle encourage tout le monde à faire de son mieux.

lalao

Fanamby vous souhaite une Bonne année 2019!

Et oui, une belle année commence! A nouveau, nous vous souhaitons une bonne année 2019. Qu’elle soit remplie de réussite, de joie, de santé, de concrétisations de projets et de nouvelles expériences. Tous nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année! 2018 a été une année exceptionnelle, et 2019 s’annonce toute aussi prometteuse. Nous vous remercions d’avoir été à nos côtés et vous adressons tous nos meilleurs voeux!

HELLO 2019!