La Liste rouge de l’UICN des espèces menacées

La liste rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature a été créée en 1964.  C’est un indicateur critique de la santé de la biodiversité mondiale. Cet outil fournit des informations sur l’aire de répartition, la taille de la population, l’habitat et l’écologie, l’utilisation et / ou le commerce, les menaces et les mesures de conservation qui aideront les gestionnaires des Aires Protégées à prendre les décisions de conservation nécessaires. 

1.jpg
Indri Indri – Anjozorobe Angavo

La liste rouge de l’UICN est connue et utilisée par les organisations non gouvernementales, les  organismes gouvernementaux, les services de la faune et autres parties prenantes liées à la conservation. De nombreux groupes d’espèces, y compris les mammifères, les amphibiens, les oiseaux, les coraux de construction de récifs et les conifères ont été évalués de manière exhaustive. En plus d’évaluer les espèces nouvellement reconnues, la Liste rouge de l’UICN réévalue également le statut de certaines espèces existantes. Par exemple, de bonnes nouvelles telles que le déclassement (c’est-à-dire l’amélioration) d’un certain nombre d’espèces sur l’échelle des catégories de la Liste rouge de l’UICN, en raison des efforts de conservation faites sur l’espèce en question. Cependant, la biodiversité est en déclin. Actuellement, la liste rouge de l’UICN compte plus de 79 800 espèces et plus de 23 000 sont menacées d’extinction, dont 41% d’amphibiens, 34% de conifères, 33% de coraux de récifs, 25% de mammifères et 13% d’oiseaux.Plusieurs espèces présentes à Madagascar sont classées dans la liste rouge de l’IUCN. Elles sont généralement les cibles de conservations des Aires Protégées. Voici une liste non exhaustive des espèces classées dans la liste rouge et se trouvant dans les Nouvelles Aires Protégées gérées par l’ONG Fanamby :

2.jpg
Andasonia Grandidieri – Allée des Baobabs

Allée des Baobabs :

Les deux Baobabs : Adansonia Grandidieri et Adansonia rubristopa sont classés dans la catégorie EN. Ces Espèces sont Menacées d’Extinction

 

Menabe Antimena :

Le Rat Sauteur – Hypogeomys antimena, la tortue à queue plate – Pyxis planicauda, la tortue endémique d’eau douce – Erymnochelys madagascariensis , le plus petit primate du monde – Microcebus berthae ainsi que les oiseaux Sarcelle de Bernier – Anas bernieri, et le héron de Humblot – Ardea humbloti sont classés dans la catégorie EN. Ces Espèces sont Menacées d’Extinction

La Mangouste à rayure fine – Mungotictis decemlineata – et l’oiseau Gravelot de madagascar – Charadrius thoracicus sont classés dans la catégorie VU. Ces espèces sont Vulnérables.

 

 Loky Manambato :

Le Propithécus Tattersalli est classé dans la catégorie CR. Cette espèce est En danger critique d’extinction

Les reptiles Brookesia karchei et Lycodryas inopinae  sont classés dans la catégorie EN. Ces Espèces sont Menacées d’ExtinctionLe Mantella manery l’Amphiglossus mandokava, le Furcifer petteri, le  Lygodactylus madagascariensis et le Trachylepis tavaratra sont classés dans la catégorie VU. Ces espèces sont Vulnérables

Anjozorobe Angavo :

L’Indri Indri est classé dans la catégorie CR. Cette espèce est En danger critique d’extinction

Les reptiles et amphibiens Androngo – Madascincus macrolepis, Tanafisaka – Uroplatus phantasticus, Tompondrano – Liopholidophis sexlineatus. Le Madascincus macrolepis, Pseudoxyrhopus sokosoko ainsi que le Typhlops mucronatus sont classés dans la catégorie EN. Ces Espèces sont Menacées d’Extinction 

Andrafiamena Andavakoera :

Le Propithecus Perrieri est classé dans la catégorie CR. Cette espèce est En danger critique d’extinction

Les Oiseaux Bernierida, Vangidae, Lophotibis cristata sont classés dans la catégorie NT. Ces espèces sont quasi menacées.

 

3.jpg
Pyxis Planicauda – Menabe Antimena

Cette liste est non exhaustive, mais ces espèces constituent les cibles de conservation de l’ONG Fanamby dans les Nouvelles Aires Protégées. Les actions de conservations sont axées sur la préservation de la biodiversité pour tenter de sauver ces espèces menacées et en danger critique d’extinction. L’IUCN travaille avec des parties prenantes du monde entier, pour tenter de stopper le déclin de la biodiversité. En créant la Liste rouge des espèces menacée, ils fournissent  une base solide permettant aux parties concernés de prendre les meilleures décisions en termes de conservation. La Liste rouge de l’UICN est cruciale non seulement pour aider à identifier les espèces nécessitant des efforts de rétablissement ciblés, mais aussi pour mettre l’accent sur les programmes de conservation en identifiant les principaux sites et habitats qui doivent être sauvegardés.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s