L’association Fanamby et le tourisme durable, une grande attirance de la Région Menabe.

L’association Fanamby, créée depuis 1997, est un gestionnaire délégué des 02 Nouvelles Aires Protégées (NAP) dans la Région Menabe dont le Menabe Antimena (210 312 ha) et l’Allée des Baobabs (320 ha). A partir de 2010, grâce aux actions menées par Fanamby dans le cadre de la conservation de la biodiversité et du développement durable, Le Menabe Antimena et l’Allée des Baobabs sont devenus des fortes attractions touristiques vu l’augmentation annuelle des nombres de visiteurs. Les touristes venus des différents pays y débarquent, non seulement pour découvrir la beauté de ces majestueux géants « baobabs », mais également pour se séjourner au « Camp Amoureux  Marofandilia», mis en place par Fanamby au cœur de la forêt sèche du Menabe Antimena, une trentaine de kilomètres de là. L’approche du tourisme durable au profit des communautés, initiée et développée par Fanamby, joue un rôle plus important dans la conservation de la biodiversité.

En conséquence, les touristes de Morondava ne ratent pas la visite de l’Allée des Baobabs, particulièrement de passer des moments mémorables vers la fin de l’après-midi « le couché de soleil ».  L’Allée de Baobabs a été contemplée par plus de 7 000 personnes de différentes nationalités cette année. D’après les données récoltées par l’Association locale Fitarihantsoa II à Bekonazy, près de 33% des visiteurs sont des Malagasy, 20% des anglophones (Américains, Britanniques), 13% des japonais, 11% des Chinois, 9% des Français et 14% regroupent les autres nationalités (Allemand, Suisse, Italien, Espagnol…). Par ailleurs, Fanamby a aménagé une boutique où les statuettes de Baobab fabriquées par l’association y sont exposées.  La mise en place d’une buvette permet aussi aux visiteurs de se reposer et de se rafraichir, tout en profitant de la vue de ce fabuleux « monument naturel ».

NCegalerba_Mada09_0374.jpg
Photo by Nicolas Cegalerba

De l’autre côté du Camp Amoureux, qui est composé de 14 bungalows de type « tented lodge », c’est une destination hors pair. La forêt de Menabe Antimena est très riche en ressources naturelles endémiques et protégées et attire plus de 50% de touristes anglophones.  L’année 2016 est fortement marquée par une hausse de sa fréquentation, comptant jusqu’à 730 visiteurs, soit 492 en 2015. Séjourner au « Camp Amoureux », écolodge, certifié par le FTT (Fair Trade Tourism), est une étape que les opérateurs touristiques ne peuvent pas manquer, grâce à la rencontre authentique des communautés de l’association Fivoarantsaina qui le gèrent, au Baobab amoureux et aux lémuriens qui l’animent. Madagascar Discovery Agency (MDA), un opérateur  touristique privé,  s’occupe des réservations et du marketing de « Friendly Camp Madagascar » dont le Camp Amoureux fait partie.

baob amoreux.jpg
le Baobab amoureux, d’où le nom du camp.

L’implantation de ses activités touristiques permet de créer des emplois et contribue à l’augmentation des revenus de la population locale, en alternative aux problèmes liés aux exploitations des ressources naturelles. Quant à Fanamby, l’association reste toujours promoteur de ces projets pour répondre à son défi : « Trouver un équilibre entre l’homme, ses besoins et l’environnement ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s